Donneuses d’emploi pour une main-d’œuvre qualifée motivée!

Dans le cadre du projet «Future Hospitality», HS entend promouvoir l’attractivité de la branche. Découvrez six champs d’action pour attirer et retenir la main-d’œuvre qualifiée dans la branche grâce à un environnement de travail attrayant.

HotellerieSuisse
Future Hospitality Key Visual

​Promouvoir la formation initiale et continue

Apprendre tout au long de la vie, c’est une motivation supplémentaire! La possibilité de suivre des formations initiales et continues est un facteur décisif pour un climat de travail positif, la capacité d’innovation et l’attractivité d’une entreprise employeuse.

En savoir plus
Promouvoir la formation initiale et continue

​Exploiter le potentiel supplémentaire

Élargissez votre horizon! Le marché du travail dispose de groupes cibles alternatifs pour lesquels l’entrée dans la branche représente une chance, ce qui offre également de nouvelles perspectives aux établissements.

En savoir plus
Exploiter le potentiel supplémentaire

​Créer une culture du management moderne

Les nouvelles générations veulent une nouvelle conception du leadership! Les soft skills et l’intégration de l’opinion des membres du personnel favorisent à la fois la performance et la satisfaction.

En savoir plus
Créer une culture du management moderne

​Augmenter la conciliation

La qualité de vie fait figure de valeur de référence! L’organisation flexible des heures de travail et du temps libre est de plus en plus considérée comme un facteur déterminant dans le choix d’un métier.

En savoir plus
Augmenter la conciliation

​Améliorer les systèmes de rémunération

Tout ne tourne pas autour de l’argent! De nouvelles formes de rémunération plus personnalisées transforment un emploi traditionnel en un paquet attrayant.

En savoir plus
Améliorer les systèmes de rémunération

​Ne pas perdre de vue les conditions-cadres

Anticiper les tendances et réagir! Il est nécessaire de comprendre le fonctionnement du marché du travail afin de pouvoir réagir de manière proactive aux besoins et aux changements.

En savoir plus
Ne pas perdre de vue les conditions-cadres

​Une situation de départ claire

​Encourager la formation et de la formation continue

  • Alors que l’hôtellerie propose dans ce domaine une offre complète de très haute qualité, son utilisation est bien en deçà des attentes. A travers les conversations avec les hôteliers et leurs employés, force est de constater que ces offres sont souvent méconnues. Bien souvent aussi, on invoque la difficulté à concilier des cours avec les obligations professionnelles ou familiales pour expliquer pourquoi les candidats ne se bousculent pas au portillon.

 

Au sein de l’association

Dans les établissements

  • Mieux faire connaître l’offre de formation et de perfectionnement professionnels dans la branche.
  • Procéder à un examen critique de la planification et la commercialisation des offres, tant sur le plan de leur organisation temporelle que sous l’angle des lieux de cours.
  • Introduire de nouvelles formules de cours indépendantes du temps et de l’espace, telles que l’apprentissage mixte ou l’apprentissage en ligne (e-learning).
  • Encourager la formation continue de manière ciblée et systématique pour les collaborateurs de tous les échelons et en faire une priorité du management.

​Libérer de nouveaux potentiels

Aujourd’hui, les personnes de tout âge en reconversion professionnelle forment déjà un réservoir de recrutement bienvenu et apprécié. En revanche, les hôteliers sont plus réticents à engager des chômeurs, des
réfugiés reconnus ou encore des personnes handicapées.

 

Au sein de l’association

Dans les établissements

  • Continuer à promouvoir, avec les partenaires sociaux, les programmes d’intégration des chômeurs (p. ex. Perfecto), des réfugiés reconnus (p. ex. Riesco) ou des personnes en situation de handicap.
  • Surmonter ses craintes quant à l’employabilité de ces groupes.
  • Ceci s’applique également aux professionnels qualifiés ayant une famille. Leur donner une chance et les soutenir activement dans leurs efforts d’intégration.

​Créer une culture de gestion moderne

On ne dispose pas à ce jour d’études complètes sur le style de management dans le secteur de l’hébergement. Cependant, quelques études isolées (partielles) mettent en lumière des problèmes évidents de gestion du personnel. Or on sait que ceux-ci ne sont pas étrangers à la défection de nombreux collaborateurs. Avec les nouvelles générations d’employés et à l’ère numérique, la culture de management est appelée à répondre à des exigences plus élevées.

 

Au sein de l’association

Dans les établissements

  • Poursuivre la discussion sur la culture de leadership « idéale ». Mettre à disposition des forums (formation continue p. ex.) pour développer la culture de management.
  • Mesurer correctement l’ampleur des problèmes de direction dans la branche.
  • Examiner attentivement sa propre culture de leadership dans l’établissement.
  • Abandonner les structures hiérarchiques de type top-down au profit d’un style plus participatif et d’un meilleur leadership.

​Augmenter la conciliation

Du fait de leurs horaires de travail, les employés du secteur de l’hébergement ont bien du mal à planifier correctement leur temps libre et à organiser leurs obligations familiales. En somme, la branche n’est plus à même de répondre aux attentes de nombreux travailleurs qualifiés, d’où son manque d’attrait, en particulier pour la jeune génération.
 

Au sein de l’association

Au sein de l’association

  • Répertorier les exemples de bonnes pratiques et les communiquer aux établissements.
  • Promouvoir le développement d’outils et de modèles dans ce domaine avec le concours des partenaires (Ecole hôtelière de Lausanne p. ex.).
  • Rechercher avec le personnel des moyens pour mieux concilier travail et famille / loisirs.
  • S’inspirer des établissements modèles dans la branche et s’employer à les imiter.

 

Des projets concrets ou des bonnes pratiques sur le thème «Augmenter la conciliation» suivront en 2022

​Améliorer le système de rémunération

Bien que les avantages sociaux soient largement répandus en tant que composante du salaire, il y a encore du potentiel sur ce terrain. Le concours de l’association et des différents établissements est nécessaire
pour pouvoir l’exploiter pleinement et accroître l’attrait de la branche au moyen d’une gestion globale de la rémunération.

 

Au sein de l’association

Dans les établissements

  • Répertorier les exemples de bonnes pratiques et mettre la liste à la disposition des
    établissements.
  • Travailler avec les partenaires (Ecole hôtelière de Lausanne) au développement d’outils et de modèles en la matière.
  • Soumettre les offres à un examen critique et examiner leur communication vers les collaborateurs actuels et futurs.
  • Prendre en compte les besoins des nouvelles générations au moyen d’offres ciblées.

​Monitoring des conditions cadre

Le marché du travail dans le tourisme dépend entre autres des développements économiques, sociaux et politiques. La numérisation et l’entrée sur le marché du travail des générations Y et Z comptent parmi les développements les plus importants, au sens où ils modifient les processus et les méthodes de travail ainsi que les attitudes à l’égard du travail et de la culture de leadership

 

Au sein de l’association

Dans les établissements

  • Identifier les développements, reconnaître les opportunités et les risques à un stade précoce et en tirer les bonnes conclusions. Transmission des connaissances aux membres.
  • Prendre la mesure des besoins en travailleurs qualifiés : dans quelle région du pays manque-t-il du personnel, dans quelle proportion et avec quelles qualifications ?
  • Faire preuve d’ouverture et s’intéresser aux tendances qui modifient la branche et le marché du travail.
  • Rester à jour et rompre avec les concepts et les principes dépassés.

​Découvrez des exemples pratiques d’hôtels membres!

En savoir plus