Ihre Browserversion ist veraltet und wird nicht länger unterstützt.

L’hôtellerie élabore des mesures et une feuille de route pour pallier à la pénurie de main-d’œuvre qualifiée

29.11.2017

Le séminaire d’hiver d’hotelleriesuisse, qui s’est tenu aujourd’hui à l’Ecole hôtelière de Thoune, a donné la parole aux hôteliers. Ces derniers ont échangé leurs expériences dans le cadre des sept ateliers organisés sur des thèmes traitant de la pénurie de main-d’œuvre qualifiée. Les hôteliers ont également discuté avec l’association des défis à relever dans ce domaine et des pistes à explorer. Les résultats seront évalués dans un deuxième temps et des mesures pertinentes seront mises en place.

Le séminaire d’hiver organisé par hotelleriesuisse aujourd’hui avait pour objectif d’identifier les défis posés par la pénurie de main-d’œuvre qualifiée et de tirer profit des exemples pratiques présentés pour rendre la branche plus attrayante en tant qu’employeur. Les participants étaient composés d’hôteliers issus de nos établissements membres. Ils ont réfléchi ensemble aux mesures à mettre en place pour promouvoir les talents, des mesures d’ailleurs déjà appliquées dans leur propre établissement. Les commentaires des participants révèlent qu’ils ont particulièrement apprécié les échanges très fructueux.

hotelleriesuisse va à présent analyser les résultats des discussions avec la collaboration du bureau de recherche et de conseil ecoplan, et développera en 2018, à nouveau avec la collaboration de ses membres, des mesures concrètes pour pallier efficacement à la pénurie de main-d’œuvre qualifiée.

Dans les enquêtes menées jusqu’à présent par hotelleriesuisse, ce thème apparaît régulièrement comme l’un des principaux défis dans la branche. Il est ressorti en 2016 que près des deux tiers des établissements interrogés ont eu des difficultés à recruter des collaborateurs appropriés. L’hôtellerie offre certes de multiples possibilités de formation et de perfectionnement pour des professionnels qualifiés et des personnes désirant réintégrer le monde du travail, mais elle perd en même temps malheureusement aussi du terrain en termes d’attractivité.

Pour que la branche soit à même de rivaliser dans la lutte pour attirer les collaborateurs qualifiés, elle doit parvenir à créer des incitations. Divers exemples pratiques présentés aujourd’hui ont montré que c’est possible : grâce à des approches innovantes dans la gestion du personnel et à une bonne culture d’entreprise et du management, plusieurs établissements ont réussi à créer un environnement attrayant pour le personnel qualifié. Ces exemples constituent une base propice à la poursuite du débat, afin d’engager des mesures concrètes pour la branche.

Retour à l'aperçu