Ihre Browserversion ist veraltet und wird nicht länger unterstützt.

Nombre de nuitées en juin et au 1er semestre 2016

22.08.2016

En juin 2016, le nombre de nuitées a reculé de 3,2%. Ce repli est imputable à parts égales à la clientèle suisse et étrangère. Les principales perdantes sont les régions de montagne (Valais -10,0%, Grisons -9,4%, Lucerne/Lac des Quatre-Cantons -5,9% et Oberland bernois -6,6%). En revanche, l’hôtellerie urbaine est parvenue à se maintenir à son niveau précédent.

Ce fléchissement est dû à la météo défavorable, au petit nombre de jours fériés ainsi qu’à des facteurs de pays spécifiques. Parmi la clientèle extra-européenne, la chute de la fréquentation chinoise s’est encore accentuée (-23,4%). Les taux sont également en baisse en ce qui concerne l’Asie de l’Est, le Japon et l’Inde, tandis que la Corée, Hong Kong, les Philippines, Taïwan, Singapour et la Thaïlande enregistrent une forte progression. La chute de 49,6% des pays du Golfe est attribuable au Ramadan, entièrement situé dans le mois de juin.

Des différences nettes apparaissent parmi la clientèle européenne: à un net recul de l’Allemagne (-6,5%) et de la Belgique (-7,6%) s’oppose une hausse de fréquentation en provenance du Danemark (+27,2%), de la Grèce (+21,0%), de l’Italie (+5,8%), des Pays-Bas (+4,0%), de l’Autriche (+2,9%) et du Royaume-Uni (+0,2%). La clientèle américaine continue à venir plus nombreuse en Suisse (+7,9% en juin 2016 par rapport à 2015).

1er semestre 2016

Au cours du premier semestre 2016, le total des nuitées a reculé de 1,2% par rapport à 2015. La tendance observée l’hiver dernier s’est donc prolongée au début du printemps. La clientèle indigène en légère augmentation continue à soutenir le tourisme suisse. Le nombre de clients chinois, allemands, russes, belges et néerlandais s’inscrit en recul, tandis que la clientèle américaine, coréenne, britannique et des pays du Golfe progresse. La baisse du nombre de nuitées concerne presque exclusivement les régions de montagne.

Retour à l'aperçu