Ihre Browserversion ist veraltet und wird nicht länger unterstützt.

Assemblée estivale des délégués à Montreux

24.06.2016

Le 7 juin, les délégués, les membres et les invités d’hotelleriesuisse se sont retrouvés à Montreux pour l’assemblée ordinaire des délégués ainsi que pour la 9e journée de l’hôtellerie suisse, intitulée « Monde numérique: l’hôtellerie est-elle prête? ». Lors de la conférence de presse qui a suivi, hotelleriesuisse a émis des revendications claires à l’adresse des milieux politiques.

Comment se présente l’avenir de l’hôtellerie suisse et comment la branche peut-elle s’y préparer? Telles sont les questions qui ont fortement occupé l’association de branche hotelleriesuisse ces derniers mois. Lors de leur assemblée du 7 juin à Montreux, les délégués ont posé des jalons essentiels pour l’avenir, notamment en adoptant la nouvelle Convention collective nationale de travail qui entrera en vigueur le 1.1.2017 ainsi que la Stratégie 2021 d’hotelleriesuisse. Pour terminer, ils ont pris congé de Christoph Juen qui, après plus de 16 ans consacrés à la direction opérationnelle de l’association, remet son mandat de CEO. Dans son hommage, Dumeni Columberg a qualifié Christoph Juen d’« ambassadeur talentueux du tourisme suisse, qui lui doit la plus haute estime et la plus grande reconnaissance. »

La 9e journée de l’hôtellerie suisse qui a suivi était consacrée à la question suivante: « Monde numérique: l’hôtellerie est-elle prête? ». La réponse est oui, comme l’a démontré dans son exposé Andreas Schönenberger, ancien directeur général de Google Suisse et actuel CEO de Salt. Il a parlé de l’évolution du numérique et des défis auxquels il nous confrontera. Urs Gredig, correspondant à Londres pour la télévision SRF, a approfondi ensuite les questions les plus brûlantes dans le cadre d’une table ronde réunissant des spécialistes du numérique et de l’hôtellerie.

L’assemblée estivale des délégués s’est conclue par une conférence de presse à l’occasion de laquelle hotelleriesuisse a invité le monde politique à s’engager pour une amélioration du contexte de travail de la branche, notamment en ce qui concerne l’économie du partage, les plateformes de réservation, la mise en œuvre de l’initiative contre l’immigration de masse ou encore la lutte contre l’îlot de cherté suisse et la frénésie régulatrice des autorités (voir communiqué de presse).

Un merci tout particulier va au comité d’organisation à Montreux et à l’Association Romande des Hôteliers (ARH) qui, la veille de l’assemblée, a fêté les 75 ans de sa section vaudoise lors d’une soirée de gala inoubliable où elle a réservé un accueil chaleureux aux délégués d’hotelleriesuisse.

Retour à l'aperçu