Ihre Browserversion ist veraltet und wird nicht länger unterstützt.

Février décevant, mars encourageant

12.04.2016

Le nombre de nuitées a reculé de 1,3 % en février, bien que le mois ait compté un jour de plus qu’en 2015 (année bissextile). Le recul est à mettre au compte de la désertion des touristes étrangers. Dans l’hébergement hôtelier, les touristes suisses ont été pour la première fois plus nombreux que les clients de l’étranger en haute saison. On relèvera la baisse de la clientèle de Chine depuis le mois de décembre 2015. Ce recul peut être imputé au ralentissement de l’économie chinoise, aux nouvelles prescriptions pour l’octroi de visas et à la crainte des attentats terroristes. En ce qui concerne les hôtes européens, les chiffres des nuitées ont chuté en février de 7,2 %.

La baisse s’observe surtout du côté des hôtes néerlandais (-23,1%), luxembourgeois (-19,0%),  belges (-13,0%) et allemands (-9,5%). En revanche, l’évolution est positive pour les hôtes italiens (+1,2%) et britanniques (+ 1,7%).

Le plus fort repli concerne l’Oberland bernois (-7,4%), suivi de Bâle (-6,8%), du Valais (-4,7%), de la région de Fribourg (-3,8%) et des Grisons (-2,7%). La progression la plus marquée est enregistrée dans la Région Argovie (+11,5%). Les résultats sont aussi en hausse pour la Région lémanique (+7,7%) et la Région Zurich (+3,4%).

Retour à l'aperçu