Ihre Browserversion ist veraltet und wird nicht länger unterstützt.

Plateformes de réservation en ligne: la COMCO rend une décision boiteuse

06.11.2015

Les conditions générales (CG) Booking.com, HRS et Expedia pourront encore renfermer certaines clauses de parité tarifaire et de garantie de disponibilités. La COMCO a rendu aujourd’hui cette décision dans la procédure qu’elle a ouverte à fin 2012 sur demande d’hotelleriesuisse à l’encontre des trois agences de voyages en ligne (OTA Online Travel Agencies (OTA) qui dominent le marché suisse. Une décision non satisfaisante pour hotelleriesuisse qui estime que l’hégémonie des plateformes s’en trouvera renforcée.

L’enquête de la COMCO était fondée sur la suspicion que la parité tarifaire exigée des hôteliers et d’autres dispositions contractuelles constituent des entraves inadmissibles à la concurrence. Soumis à la clause de parité tarifaire, les hôtels perdent leur liberté tarifaire et ne sont plus autorisés par exemple, à accorder des rabais de dernière minute sur leurs propres canaux de vente. D’autre part, la garantie de disponibilités entrave la liberté entrepreneuriale au niveau de la politique tarifaire. La décision de la COMCO accorde à première vue une plus grande marge de manœuvre aux hôteliers, puisque ceux-ci pourront désormais afficher des prix inférieurs sur d’autres plateformes de réservation. En revanche, ils ne pourront toujours pas proposer direc-tement sur leur propre site internet des avantages tarifaires à leurs clients, ce qui restreint leur liberté d’entreprise. La décision de la COMCO ne brise pas le domination des plateformes de réservation, elle contribue au contraire à l’asseoir.

En Suisse, Booking.com domine le marché en concentrant 70% de toutes les réservations en ligne. Les clauses de parité tarifaire continuent de s’appliquer aux canaux de distribution interne tels que les sites internet des hôtels. Les hôteliers ne peuvent donc pas proposer de meilleurs prix sur leur propre site que sur Booking.com. En définitive, la décision de la COMCO n’apporte aucun bénéfice aux hôteliers. La plupart d’entre eux devraient accorder le meilleur prix à Boo-king.com, étant donné que c’est cette plateforme qui génère le plus de nuitées. Du coup, Boo-king.com renforcera sa position dominante, tandis que les sites internet des hôtels, avec leurs tarifs peu compétitifs, devraient perdre de leur importance.

hotelleriesuisse poursuit son combat pour garantir aux hôteliers une plus grande liberté entre-preneuriale sur les plateformes de réservation. Dans cette optique, elle s’engage aussi pour faire interdire les clauses de parité tarifaire par la voie légale, via le Parlement, comme en France et Italie.

Retour à l'aperçu