Ihre Browserversion ist veraltet und wird nicht länger unterstützt.

Mise en œuvre de l’obligation d’annoncer les postes vacants – les infos essentielles

31.05.2018

L’obligation d’annoncer les postes vacants a été introduite suite à l’initiative contre l’immigration de masse. Elle s’applique dès le 1er juillet 2018. Vous trouverez les principales informations à ce sujet dans le texte qui suit ainsi qu’un lien avec une vidéo explicative.

Dès le 1er juillet 2018, tous les postes vacants dans les catégories de professions affichant un taux de chômage supérieur à 8% doivent être annoncés aux offices régionaux de placement (ORP). Dans l’hôtellerie aussi, de nombreuses catégories de professions sont concernées par cette obligation.

Déroulement de l’obligation d’annonce

Lorsqu’un établissement recherche un collaborateur dans l’une des catégories de profession touchées par l’obligation de communiquer, l’établissement doit obligatoirement annoncer le poste vacant à l’ORP compétent. Il peut le faire en ligne, par e-mail, par téléphone ou par écrit.  L’ORP confirme ensuite la réception de la communication. Dès que l’annonce est publiée à l’ORP, l’employeur est soumis à une interdiction de publication pendant une durée de cinq jours ouvrables. Cela signifie que l’employeur ne peut publier l’offre d’emploi par un autre moyen qu’à l’expiration de ce délai. Cela inclut aussi le propre site web de l’hôtel.
Dans les trois jours ouvrables suivant la communication du poste, l’employeur reçoit une réponse de l’ORP concernant les dossiers de demandeurs d’emploi répondant au profil recherché. L’interdiction de publication de l’offre d’emploi reste fixée à cinq jours ouvrables même si l’ORP n’a pas de dossier de candidature approprié à proposer.
Après avoir étudié les dossiers qui lui ont été transmis par l’ORP, l’employeur indique à celui-ci les candidats qu’il a retenus et qu’il a invités à passer un entretien d’embauche ou un test d’aptitude, ou s’il a embauché l’un des candidats qui lui ont été proposés. Si aucun candidat proposé ne convient, l’employeur peut le communiquer à l’ORP sans obligation de donner des explications.
Les employeurs peuvent déterminer de leur propre chef et sans avoir à suivre de prescriptions spécifiques, les raisons qui font qu’une candidature est appropriée. Ils sont toutefois tenus d’inviter les candidats considérés comme appropriés à un entretien d’embauche ou à un examen d’aptitude. La violation du devoir de procéder à un entretien d’embauche est passible d’une sanction pécuniaire.

Quelles informations doivent être fournies lors de la communication des emplois vacants ?

Plus les informations sont précises et détaillées, plus les ORP sont en mesure de proposer aux employeurs des dossiers de candidatures répondant aux critères recherchés.

Les employeurs sont tenus de communiquer les informations suivantes :

  • Profession recherchée
  • Activité, exigences spéciales comprises
  • Lieu de travail
  • Taux d’occupation  
  • Date d’entrée en fonction
  • Type de contrat de travail : à durée déterminée ou indéterminée
  • Adresse
  • Nom de l’entreprise
Retour à l'aperçu