Ihre Browserversion ist veraltet und wird nicht länger unterstützt.

Tourisme saisonnier: partage de collaborateurs

24.06.2016

Lancé dans les Grisons et au Tessin, le projet de partage de collaborateurs permet aux établissements enregistrant leur pic d’activité en été et à ceux dont la période de pointe se situe en hiver de partager leurs collaborateurs. Grâce à la coopération entre hôtels et restaurants saisonniers des deux cantons, placée sous la devise « L’été au bord du lac, l’hiver dans la neige », les collaborateurs peuvent bénéficier de la perspective d’emplois annuels.

Le projet baptisé « Mitarbeiter-Sharing » (partage de collaborateurs) a été lancé à l’automne 2015 avec l’appui de l’association de soutien de la Haute Ecole technique et économique (HTW) de Coire. Il réunit non seulement des entreprises des cantons des Grisons, du Tessin, de Lucerne et de Thurgovie, mais aussi les associations régionales grisonnes et tessinoises d’hotelleriesuisse, les associations professionnelles des principaux cantons représentés ainsi que les offices de promotion économiques et de l’emploi des Grisons et du Tessin. Le projet est dirigé par la HTW de Coire.

Unis contre la pénurie de main-d’œuvre qualifiée

L’acceptation de l’initiative contre l’immigration de masse et l’exploitation du potentiel de main-d’œuvre indigène placent la pénurie de personnel qualifié au centre des préoccupations de la branche. Le partage des collaborateurs bénéficie à toutes les parties prenantes: aux collaborateurs, qui voient s’ouvrir devant eux des perspectives professionnelles séduisantes; aux entreprises, auxquelles il permet d’améliorer la qualité de leurs prestations et de réduire leurs coûts de fluctuation du personnel; aux deux cantons concernés, qui offrent au tourisme de meilleures conditions d’activité et diminuent leurs dépenses liées au chômage. A l’échelon cantonal, les économies annuelles escomptées sont de l’ordre de 11 millions de CHF pour les Grisons et de 20 millions de CHF au Tessin. Pour ce qui est des entreprises, le recul potentiel des coûts de fluctuation de personnel devrait être considérable si l’on considère que notre branche est l’une de celles qui requiert le plus de main-d’œuvre. Ce modèle de collaboration pourrait donc se révéler intéressant pour les établissements d’autres cantons.

Les collaborateurs, pivots du projet

Le projet ne peut réussir qu’à condition que les collaborateurs adhèrent au principe du partage entre Grisons et Tessin. Or dans le cadre d’un sondage réalisé par la HTW de Coire, 79% des 150 personnes interrogées se sont déclarées favorables à l’idée, ce qui constitue un résultat bien supérieur aux attentes. Les collaborateurs du secteur du tourisme saisonnier sont souvent jeunes et sans attaches familiales. Un exemple: parmi le personnel du groupe Weisse Arena de Laax, deux tiers des saisonniers travaillant dans l’hôtellerie et la restauration ont moins de trente ans. Bon nombre d’entre eux sont donc flexibles, prêts à travailler dans plusieurs endroits et ouverts à la nouveauté.

Image et perspectives

Comment rendre ce modèle de partage attirant? Les résultats du sondage de la HTW montrent qu’un grand nombre de collaborateurs cherchent, outre un bon salaire, des perspectives à long terme, un soutien dans leur développement professionnel et des possibilités de carrière. En outre, les plus ambitieux d’entre eux souhaitent travailler dans des grandes maisons sous la direction de professionnels reconnus, p. ex. avec des cuisinières et cuisiniers célèbres ou dans des établissements renommés. Parmi les autres facteurs, on trouve la situation privilégiée de l’établissement, l’attrait de la destination et la disponibilité de logements abordables pour le personnel.

Retour à l'aperçu