Ihre Browserversion ist veraltet und wird nicht länger unterstützt.

Enquête sur le gaspillage alimentaire dans le Saanenland: les hôtels ont réduit leurs déchets alimentaires de 20%

Huit hôtels de la communauté d’intérêts (Interessengemeinschaft IG) Saanenland ont décidé de mener sur quatre semaines une enquête sur les déchets alimentaires en collaboration avec hotelleriesuisse et United Against Waste. Le résultat est impressionnant : les déchets ont diminué de quelque 20% pendant la durée de l'enquête.

IG Saanenland est une association regroupant dix-neuf établissements hôteliers de la région qui ont opté pour une collaboration étroite, notamment en matière d’optimisation des processus ou de coopération avec les producteurs locaux. Dans sa recherche d’optimisation, la communauté d’intérêts s’est heurtée à une incohérence : d’un côté, elle vise à assurer aux établissements des produits de qualité au meilleur prix et de l’autre, elle doit constater que les hôtels produisent d’énormes volumes de déchets.
Confrontée à ce paradoxe, la communauté a organisé, avec le concours d’United Against Waste (UAW) et d’hotelleriesuisse, une manifestation destinée à marquer le coup d’envoi du combat contre les déchets alimentaires. Huit hôtels de 3 à 5 étoiles ont choisi par la suite de prendre part à une étude menée par l’UAW et de soumettre à un processus de cinq semaines comprenant une semaine d'essai et une phase de mesures de quatre semaines. Les établissements se sont engagés à mesurer chaque jour tous leurs déchets, à saisir les données par voie électronique puis à les évaluer. Ils ont reçu à cet effet des tableaux de bord et bénéficié d’un coaching direct assuré par les experts de l’UAW, dont la tâche consistaient à leur indiquer les premières mesures à prendre pour réduire le volume de déchets. Les résultats enregistrés après la phase de mesure parlent d'eux-mêmes : le seul fait d’être sensibilisés au problème des déchets a amené les établissements participants à diminuer leurs déchets alimentaires de quelque 20 % et leur a permis ainsi de baisser sensiblement les coûts liés à leur élimination.
Par ce projet, les établissements membres de la communauté d’intérêts entendent prouver avec les hôtels phares, tel que le Palace de Gstaad, qu'une réduction des déchets alimentaires ne se solde aucunement par une baisse de la qualité du service pour les clients pas plus que par une énorme surcharge de travail. Au contraire, ils montrent que réduction des déchets et prestations d’excellence sont parfaitement conciliables et que la question concerne l'ensemble du secteur de l'hôtellerie et de la restauration.

Liste der hôtels participants: