Ihre Browserversion ist veraltet und wird nicht länger unterstützt.

Plateformes de réservation

En 2016, 30% des nuitées en Suisse ont été réservées en ligne. Dans le même temps, les hôtels en Suisse vendent encore 70% de toutes leurs nuitées directement aux hôtes. La tendance d’un glissement de la réservation faite par des canaux traditionnels vers la réservation en ligne est continue. A moyen terme, l’écrasante majorité des réservations se fera en ligne. Telles sont les conclusions d’un enquête de l’Institut pour le tourisme de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale Valais (HES-SO Valais), réalisée avec le soutien d’hotelleriesuisse.

Motion Bischof «Interdire les contrats léonins des plateformes de réservation en ligne dont l’hôtellerie fait les frais»

Du fait de la très forte tendance d’effectuer ses réservations en ligne, la dépendance de l‘hôtellerie vis-à-vis des plateformes de réservation en ligne (appelées OTA) s’accroît toujours davantage.  Aujourd’hui déjà, l’une de ces OTA (Booking.com) détient à elle seule une part de 73% du marché de la réservation en ligne. Il n’y a donc plus de concurrence possible. Il en résulte de forts taux de commissions et par voie de conséquence des prix de chambres élevés lors des réservations en ligne. De plus, les nouveaux produits et services innovants ne peuvent pas s’établir sur le marché suisse.

La motion a été acceptée, le Conseil fédéral doit donc maintenant élaborer un projet de loi. hotelleriesuisse demande une mise en œuvre rapide, afin de rétablir au plus vite la liberté de fixer les prix.

 

Informations complémentaires