Ihre Browserversion ist veraltet und wird nicht länger unterstützt.

Restrictions et fermetures

dernière mise à jour: 24.03.2020

Conformément à l’ordonnance du Conseil fédéral du 16.03.2020, les restaurants et établissements de divertissements et de loisirs doivent fermer, mais pas les hôtels. Ceux-ci sont nécessaires pour garantir des processus de travail normaux. Les conséquences pour les établissements hôteliers sont les suivantes:

  • D’après cette annonce, il faut annuler les fermetures cantonales. Cette décision du Conseil fédéral prévaut donc sur toutes les réglementations cantonales concernant les fermetures d’hôtels.
  • Les clients peuvent être servis au restaurant de l’hôtel, mais celui-ci ne doit pas accueillir de personnes extérieures.
  • Les espaces de loisirs et de bien-être ainsi que les salons de coiffure ou de massage, etc. dans l’enceinte de l’hôtel, doivent en revanche être fermés.
  • Questions importantes sur la présente situation extraordinaire

    La Confédération n’a pas fait fermer les hôtels. Dois-je garder mon établissement ouvert même si je souhaite le fermer?
    Non, vous avez le droit de fermer votre établissement si vous en avez décidé ainsi.

    Puis-je continuer de proposer des mariages, des séminaires et autres événements si mes hôtes séjournent dans mon établissement?
    Non. Il s’agit de manifestations au sens où l’entend la Confédération. Ils ne doivent donc plus être proposés, même si tous les hôtes séjournent dans votre établissement. Pour des raisons de politique sanitaire, il convient en outre d’éviter impérativement les grands rassemblements.

    Puis-je proposer des chambres à tarif réduit à mes hôtes pour les servir dans mon restaurant?
    Si le prix est excessivement bas (p. ex. CHF 5.–) ou si les hôtes ne séjournent pas dans votre hôtel, il s’agit en principe d’une tentative de contournement de la loi, qui est sanctionnée en conséquence.

    La règle des 50 personnes s’applique-t-elle au restaurant de mon hôtel si je m’occupe exclusivement des hôtes de mon hôtel?
    Non, il n’existe pas de limitation des personnes. Toutefois, les règles d’hygiène et de comportement doivent obligatoirement être respectées. Cela signifie que le nombre de personnes présentes doit être réduit autant que possible et que la distance obligatoire doit être maintenue entre les personnes. Il faut à la rigueur instaurer différents «services» pour les repas.

Propositions de dons de stocks de denrées alimentaires dans la restauration

Avez-vous des stocks de denrées alimentaires dont vous souhaiteriez faire don? Nous vous informons volontiers au sujet des personnes à contacter et de la marche à suivre.

Diverses organisations d’utilité publique vous offrent la possibilité d’aider des personnes touchées par la pauvreté en leur fournissant des denrées alimentaires, au lieu de les jeter:
Table Suisse redistribue des aliments à des institutions sociales telles que des foyers pour sans-abris, des soupes populaires, des centres d’accueil d’urgence ou d’autres œuvres d’entraide. Les Épiceries Caritas proposent aux personnes qui vivent avec un budget serré, des aliments frais et sains.

Le service de collecte de Table Suisse ou des Épiceries Caritas est coordonné directement avec les succursales régionales, et les denrées alimentaires sont directement récoltées auprès de votre entreprise. Contactez les succursales régionales des organisations proches de chez vous:


Indiquez aux responsables concernés des antennes régionales, quelles marchandises offertes peuvent être collectées et quelle est leur période de disponibilité. De cette façon, les services peuvent planifier cette activité au mieux dans leurs collectes respectives. Les produits frais et secs peuvent en principe être livrés à Table Suisse. À noter que seuls les produits fermés et les petits emballages sont autorisés pour les Épiceries Caritas. Important: dans tous les cas, les consignes d’hygiène de l’OFSP doivent être observées.

Le "Guide des bonnes pratiques du don d’aliments" Swisscofel vous fournira une aide précieuse.