Ihre Browserversion ist veraltet und wird nicht länger unterstützt.

Le Parlement renforce les écoles supérieures

Berne, 11.03.2019

hotelleriesuisse salue la décision du Parlement fédéral de renforcer efficacement les écoles supérieures dans le paysage, national et international, de la formation. Les deux motions traitant du sujet ont franchi les derniers obstacles aujourd’hui au Conseil des Etats.

Le Conseil fédéral est maintenant chargé d’adapter les bases légales de sorte que l’appartenance et la contribution des écoles supérieures au système suisse de la formation professionnelle supérieure soit clairement identifiable. Il sera ainsi plus facile pour les diplômés hautement qualifiés de ces écoles d’obtenir la reconnaissance qu’ils méritent en Suisse et à l’étranger.
Les écoles supérieures (ES) revêtent une grande importance pour l’économie et la société en Suisse. Près de 8'500 personnes acquièrent chaque année un diplôme ES et 1'400 autres continuent à se former dans une filière d’études postdiplômes ES.  Les hôteliers-restaurateurs dipl. ES, les hôtelières-restauratrices dipl. ES ainsi que les managers hôteliers dipl. EPD ES comptent au nombre de ces personnes et l’hôtellerie suisse ne saurait se passer des compétences et de la capacité d’innovation de ces diplômés.

Or malgré l’excellente qualité de leurs offres de formation, les écoles supérieures ne jouissent pas d’un positionnement optimal actuellement. Leurs diplômés peinent à faire valoir la qualité de leur formation par rapport aux diplômes universitaires courants au niveau international. A la différence de tous les titres de fin de formation professionnelle, les diplômes décernés par les écoles supérieures ne comportent par exemple pas l’ajout « fédéral », et ils ne sont pas signés par la Confédération, quand bien même chaque filière de formation est soumise à une procédure de reconnaissance fédérale approfondie. La reconnaissance de l’Etat en qualité d’institution de formation, courante au niveau international et importante pour les partenariats, n’est pas possible jusqu’à présent, pas non plus en complément à la reconnaissance des filières de formation. De plus, la dénomination « Ecole supérieure » figure certes dans tout graphique du système suisse de la formation, mais elle n’est pas protégée actuellement.    

Des mesures doivent maintenant être engagées pour conférer enfin aux prestations de formation des écoles supérieures la visibilité qu’elles méritent. hotelleriesuisse attend que le mandat du Parlement fédéral soit mis en œuvre avec audace et efficacité.

Retour à l'aperçu