Ihre Browserversion ist veraltet und wird nicht länger unterstützt.

Non aux initiatives alimentaires et oui à l’arrêté fédéral sur les voies cyclables

Berne, 27.06.2018

Le Comité exécutif d'hotelleriesuisse combat à la fois l'initiative pour des aliments équitables et l'initiative populaire pour la souveraineté alimentaire. Toutes deux auraient pour effet - du fait d’un protectionnisme accru – de renchérir encore les prix des denrées alimentaires et de restreindre la liberté de choix. hotelleriesuisse soutient en revanche l’arrêté fédéral sur les voies cyclables en tant qu’il constitue un encouragement pragmatique du trafic cycliste si important pour le tourisme.

Le Comité exécutif d‘hotelleriesuisse recommande de refuser l’initiative pour des aliments équitables et l’initiative populaire pour la souveraineté alimentaire. Sous couvert de durabilité, ces initiatives autoriseraient des mesures protectionnistes non conformes aux règles de l'OMC et renchériraient les importations pour l'hôtellerie. La branche souffre déjà des coûts élevés des fournitures alimentaires, ce qui la place dans une position concurrentielle très défavorable par rapport à d'autres pays. De plus, ces initiatives auraient pour effet d’empêcher l’importation de certains aliments ne répondant pas aux normes suisses. hotelleriesuisse s’oppose à une telle discrimination à l'encontre des restaurants hôteliers et à une « mise sous tutelle » des clients. L’initiative pour des aliments équitables fait planer la menace de nouvelles prescriptions légales en matière de déchets alimentaires. hotelleriesuisse s’oppose à des réglementations supplémentaires et préfère miser sur des mesures volontaires ciblées, mesures que la branche a d’ores et déjà engagées et qui portent leurs fruits. Ainsi, hotelleriesuisse s’engage activement aux côtés d’autres associations pour une réduction du gaspillage alimentaire au sein de l’association «United Against Waste».

hotelleriesuisse soutient l’arrêté fédéral concernant les voies cyclables

Le Comité exécutif d'hotelleriesuisse a également décidé de recommander le « oui » à l’arrêté fédéral sur les voies cyclables. Les pistes et circuits réservés aux vélos revêtent une importance croissante et génèrent un chiffre d'affaires annuel de plus de 400 millions de francs dans le tourisme estival. La mise sur un pied d'égalité des pistes cyclables avec les chemins et sentiers pédestres confirme l'importance de cette infrastructure pour le tourisme estival en Suisse. L’arrêté fédéral promeut le cyclisme avec pragmatisme sans implanter des exigences excessives.

 

Retour à l'aperçu