Ihre Browserversion ist veraltet und wird nicht länger unterstützt.

La décision de la CER-E renforce la place touristique suisse

Berne, 03.02.2017

Lors de sa séance hier, la Commission de l’économie et des redevances du Conseil des Etats (CER-E) a accepté la motion « Interdire les contrats léonins des plateformes de réservation en ligne dont l’hôtellerie fait les frais ». La décision constitue un pas important en vue de rétablir la liberté d’entreprendre de l’hôtellerie suisse et de renforcer ainsi sa compétitivité.

hotelleriesuisse salue l’acceptation de la motion Bischof par la CER-E. « Avec cette décision, la commission propose de supprimer un désavantage concurrentiel que la Suisse a vis-à-vis de ses concurrents directs », se réjouit Andreas Züllig, président d’hotelleriesuisse. « C’est un excellent signal pour la place touristique Suisse. »

L’Allemagne, la France, l’Autriche et bientôt l’Italie autorisent déjà les hôtels à afficher des prix meilleur marché sur leur site internet que les portails de réservation en ligne. La motion du conseiller aux Etats PDC Pirmin Bischof veut rendre aux hôteliers suisses également leur liberté de fixer leurs prix. Elle s’oppose aux clauses de parité restreintes, car elles empêchent une libre détermination des prix, ce qui entrave fortement la liberté
d’entreprendre des hôteliers. Le dossier va maintenant au Conseil des Etats.

Aujourd’hui, la majeure partie des nuitées hôtelières sont réservées sur des plateformes de réservation en ligne. Pour les hôteliers, être présents sur ces plateformes devient incontournable. Or la décision de la COMCO en octobre 2015 permet toujours à ces portails de réservation de tirer profit de leur position dominante sur le marché en imposant des prix hauts et des conditions inéquitables. Outre le versement de commissions élevées – fixées selon la destination et le classement sur le portail de réservation – les hôtels sont tenus d’appliquer des clauses de parité dites restreintes. Celles-ci interdisent à l’hôtelier d’offrir son produit sur son propre site à un prix inférieur à celui affiché sur la plateforme avec laquelle il est lié par contrat.

Retour à l'aperçu