Ihre Browserversion ist veraltet und wird nicht länger unterstützt.

Rapport sur la numérisation: hotelleriesuisse réclame une égalité de traitement

Bern, 11.01.2017

Le rapport publié le 11 janvier 2017 par le SECO porte sur la numérisation et ses effets dans les différentes branches. hotelleriesuisse se félicite de ce que la Confédération mène une réflexion sur cette question, mais déplore que la branche de l’hébergement demeure en reste dans son analyse et qu’il ne soit pas esquissé de solutions pour mettre sur pied d’égalité les formes d’hébergement traditionnelles et nouvelles.

La numérisation croissante a pour effet de modifier la donne dans différentes branches et appelle, dans les domaines concernés, l’élaboration de mesures nouvelles. hotelleriesuisse salue le fait que ce dossier soit traité au niveau fédéral. L’association regrette toutefois que le rapport du SECO ne tienne pas suffisamment compte de l‘hôtellerie pourtant directement touchée par la numérisation, notamment via la plateforme de location de logements Airbnb. Dans ce sens, hotelleriesuisse réclame des solutions concrètes et plaide pour un niveau de réglementation adapté. De manière générale, il s’agit de supprimer les normes inutiles afin de soulager la branche de l’hébergement.

En ce qui concerne plus particulièrement les taxes de séjour ou les taxes d’hébergement, hotelleriesuisse demande que les nouvelles formes d’hébergement soient soumises aux mêmes obligations que l’hôtellerie. A ce jour, les touristes qui utilisent la plateforme

Airbnb, ne sont en effet pas tenus de régler ces taxes. Or, celles-ci sont destinées au marketing de la destination qui profite à l’ensemble des prestataires touristiques, d’où la nécessité d’en répartir équitablement les charges.

Compte tenu des nouvelles conditions générales,  la Commission du Conseil des Etats a déposé un postulat visant à mettre sur pied d’égalité les nouveaux acteurs et les prestataires traditionnels du secteur de l’hébergement. hotelleriesuisse soutient cette démarche et demande que le postulat de la commission renferme des mesures concrètes pour la création de conditions-cadre identiques pour tous les prestataires de l’hébergement. Le rapport définitif est attendu en 2017.

Retour à l'aperçu