Ihre Browserversion ist veraltet und wird nicht länger unterstützt.

hotelleriesuisse regrette la transmission de la motion Bischof

Berne, 29.11.2016

Réunie aujourd’hui en session, la Chambre des cantons a chargé la CER-CE de procéder à l’examen préalable de la motion de Pirmin Bischof. hotelleriesuisse demande que l’on rétablisse rapidement la liberté entrepreneuriale des hôteliers à travers cette motion, comme c’est déjà le cas dans nos pays voisins.

A l’heure actuelle, les nuits d’hôtel sont en grande partie réservées en ligne par l’intermédiaire de plateformes de réservation internationales. Les hôtels sont, de facto, contraints de passer par ces canaux de distribution en raison de la position dominante de ces plateformes. Outre le versement de commissions élevées – qui sont fonction de la destination et de la position sur le portail de réservation – les hôtels sont tenus de respecter les clauses de parité restreinte en vertu desquelles ils ne peuvent offrir sur leur propre site des prix plus avantageux que sur la plateforme de réservation. Limiter la commercialisation via les canaux de distribution directe d’importance vitale pour les hôtels revient à restreindre massivement la liberté d’entreprendre. La motion du Conseiller aux Etats Pirmin Bischof entend contrecarrer ces pratiques captives à l’égard de l‘hôtellerie.
L’association continuera de défendre cette motion dans la procédure parlementaire afin de mettre les hôteliers suisses sur pied d’égalité avec leurs principaux concurrents étrangers, lesquels ont déjà réagi sur le terrain légal ou judiciaire et réussi à imposer des conditions plus favorables pour l‘hôtellerie.

Retour à l'aperçu