Ihre Browserversion ist veraltet und wird nicht länger unterstützt.

Pas de charge supplémentaire pour l‘hôtellerie – Non à la sortie du nucléaire

Berne, 09.11.2016

Si elle était acceptée, l’initiative sur la sortie du nucléaire engendrerait des coûts supplémentaires élevés pour l’hôtellerie, elle réduirait la sécurité d’approvisionnement énergétique et augmenterait la dépendance vis-à-vis de l’étranger. C’est pourquoi hotelleriesuisse rejette catégoriquement cette initiative.

L’initiative demande une sortie rapide de l’énergie nucléaire et une transition énergétique concomitante. Une mise hors service précipitée des centrales nucléaires pourrait entraîner une hausse des coûts de l’énergie encore plus importante que ce n’est le cas avec la stratégie énergétique 2050. La sortie immédiate de l’énergie nucléaire nécessiterait en effet un développement plus rapide des énergies renouvelables pour combler le déficit d’électricité. Ces coûts supplémentaires – conjugués à une plus forte dépendance vis-à-vis de l’étranger et à une sécurité d’approvisionnement qui n’est plus garantie – représentent une lourde charge financière pour les hôteliers. L’association rejette par conséquent l’initiative.

Retour à l'aperçu