Ihre Browserversion ist veraltet und wird nicht länger unterstützt.

Please Disturb 2015: un voyage de découverte dans l’univers de l’hôtellerie suisse

Berne, 15.03.2015

Aujourd’hui, à l’occasion de «Please Disturb», 222 hôtels ouvrent leurs portes dans toutes les régions de la Suisse. Les hôtes, la population locale et tous ceux qui s’intéressent à l’hôtellerie suisse reçoivent un aperçu fascinant et exclusif de l’activité dynamique de ces établissements. La journée portes ouvertes est la plate-forme de présentation idéale pour présenter la diversité et l’attractivité des métiers de l’hôtellerie et les possibilités de carrière qu’ils offrent.

L’année passée, elle avait attiré plus de 15 000 visiteurs: la plus grande présentation d’hôtels en Suisse se déroule pour la deuxième fois, au niveau national avec le soutien d’Innotour. En collaboration avec ses 13 associations régionales, hotelleriesuisse a pu motiver 222 établissements à dévoiler leurs activités diverses aux visiteurs intéressés. Les hôtels ont prévu un programme varié avec des visites et des activités individuelles. De plus, cette manifestation permet aux jeunes en âge de choisir un métier d’avoir un aperçu unique et exclusif des différents métiers de l’hôtellerie. Cette branche offre de nombreuses possibilités de carrière et d’évolution, en outre, les formations initiales et continues jouissent d’une excellente réputation dans le monde entier. L’hôtellerie donne aussi l’opportunité aux personnes n’ayant pas suivi la voie classique d’intégrer la branche.

Un jalon important pour les carrières dans l’hôtellerie suisse

Au vu de l’évolution démographique, l’hôtellerie enregistre aussi un recul des demandes de places d’apprentissage, toutefois, hotelleriesuisse est convaincue que l’aperçu approfondi de la branche et de ses métiers augmentera l’attrait des hôtels en tant qu’employeurs. «L’hôtellerie est la clé de voûte du tourisme suisse et doit aussi pouvoir compter à l’avenir sur un personnel et des dirigeants motivés et au bénéfice d’une bonne formation», souligne Andreas Züllig, président d’hotelleriesuisse, à l’occasion de Please Disturb qui se tient aujourd’hui. Il ajoute que «les collaborateurs formés encouragent l’innovation, la qualité et, de ce fait, la compétitivité de l’hôtellerie suisse».

Retour à l'aperçu