Ihre Browserversion ist veraltet und wird nicht länger unterstützt.

Train de mesures contre le franc fort

Berne, 23.02.2015

Le lundi 23 février 2015, la Fédération suisse du tourisme (FST) présente le train de mesures contre le franc fort du secteur touristique suisse. Il a été élaboré sous la direction de la FST en étroite collaboration avec les organisations de branche GastroSuisse, hotelleriesuisse, Parahôtellerie Suisse, ainsi que la conférence des directeurs d’offices de tourisme régionaux de Suisse et Remontées Mécaniques Suisses.

Ce train de mesures a été mis au point par l'ensemble de la branche, ce qui est essentiel compte tenu de la situation actuelle. Outre plusieurs activités déjà lancées depuis un certain temps et devant être à présent intensifiées, il définit des mesures visant à atténuer les conséquences de l'abandon du taux de change plancher. Parmi celles-ci on compte le soutien et le nécessaire ajustement des instruments de promotion économique (fonds destinés à Suisse Tourisme, Innotour, reconduction du crédit SCH et nouvelle politique régionale) à la situation à la suite de l'abandon du taux de change plancher, autrement dit l'encouragement de l'innovation ou l'offensive Suisse de promotion auprès des touristes visitant la Suisse pour lesquels le franc ne s'est pas renchéri. Une autre mesure porte sur la réduction des coûts des entreprises touristiques moyennant le soutien de l'initiative parlementaire "Prix à l'importation surfaits. Supprimer l'obligation de s'approvisionner en Suisse" et l'ancrage légal du taux spécial de l'hébergement d'ici fin 2017. En outre, des mesures internes de branche portent sur la révision de l'exigence de qualité et sur le soutien aux sports de neige.

Les présidents des organisations rencontre le conseiller fédéral Schneider-Ammann

Les trois présidents des organisations, Dominique de Buman (Fédération suisse du tourisme, Remontées Mécaniques Suisses), Casimir Platzer (GastroSuisse) et Andreas Züllig (hotelleriesuisse) ont aussi rencontré le conseiller fédéral Schneider-Ammann ce jeudi 19 février 2015 pour l'informer de la situation actuelle et de la grande importance de conditions cadres favorables. Ils ont aussi abordé, entre autres, les sujets de l'importance d'un marché du travail ouvert, des allègements administratifs et des opportunités et risques liés aux autres mesures.

Importance économique du Tourisme Suisse

Lorsque les touristes étrangers font appel à des prestations touristiques en Suisse, l'effet produit est le même que celui de l'exportation de biens, raison pour laquelle le tourisme doit être classé dans l'économie d'exportation. En 2013, il a représenté CHF 15,6 mia. de recettes d'exportation, il est alors à la quatrième place d'exportation de Suisse. Le tourisme a aussi généré plus de CHF 16 mia. de création de valeur brute, associée à une demande de produits et services touristiques de plus de CHF 38 mia. Plus de 165 000 personnes (équivalents temps plein) sont employées dans cette branche à forte proportion de personnel. Des emplois qu'il s'agit de préserver durablement.

Retour à l'aperçu