Ihre Browserversion ist veraltet und wird nicht länger unterstützt.

hotelleriesuisse promeut des systèmes d’aération économes en énergie dans

Berne, 05.11.2015

Dans les grands établissements hôteliers, l’aération des cuisines figure au nombre des installations les plus gourmandes en énergie. Le programme d’encouragement « Aération des cuisines » d’hotelleriesuisse offre la possibilité aux hôteliers d’accroître l’efficacité énergétique de leurs systèmes de ventilation et, du même coup, de réduire leur consom-mation d'énergie de 50 % au moins.

Dans les grands établissements hôteliers, les cuisines génèrent en moyenne un quart des coûts d’électricité. Or, les systèmes d’aération présentent un énorme potentiel d’économie. Aujourd’hui, ils sont généralement équipés d'un interrupteur à deux positions et sont gérés soit en mode manuel soit en mode automatique par une minuterie. Résultat: les installations fonctionnent souvent à plein régime pendant les heures d'exploitation et consomment inutilement du courant électrique lorsque l’activité en cuisine dégage peu de chaleur, de vapeur ou de fumée.

C'est ici qu'intervient le programme d'encouragement «Aération des cuisines» d’hotelleriesuisse.  Il encourage le montage de senseurs dans les installations d'aération pour réguler le renouvel-lement de l'air en fonction des besoins. Ces dispositifs à haute performance énergétique per-mettent aux hôtels de réduire leur consommation d’énergie de 50% au moins dans leurs cuisines. En collaboration avec les partenaires de réalisation Alteno SA et BKW Energie SA et avec le soutien du programme d'encouragement ProKilowatt placé sous la direction de l’Office fédéral de l’énergie, hotelleriesuisse aide les hôteliers à se doter d’un système d’aération intelligent. L’investissement moyen pour un système de régulation automatique s’élève à quelque 20’000 francs.  Les participants au programme peuvent bénéficier d‘une subvention unique d’un montant de 6000 francs et d’un conseil professionnel en matière d’énergie. Le programme s’étend sur une période de trois ans et couvre l’ensemble de la branche hôtelière à l’échelle nationale. On en escompte une économie d’énergie de 35 GWh environ et des investissements à hauteur de 2 millions de francs.

Pour de plus amples informations:

Retour à l'aperçu