Ihre Browserversion ist veraltet und wird nicht länger unterstützt.

Grisons 2022 – une chance unique pour la Suisse entière

Berne, 21.02.2013

hotelleriesuisse soutient la candidature «Grisons 2022» aux Jeux Olympiques d‘hiver. L’association voit dans la réalisation des jeux une chance inouïe de positionner et de renforcer durablement la Suisse comme la destination d’hiver par excellence. hotelleriesuisse ne peut qu’approuver les investissements intelligents dans les infrastructures et la prise en compte de tous les aspects du développement durable. Les Jeux Olympiques stimuleront aussi la collaboration entre les prestataires et donneront de nouvelles impulsions au tourisme alpin en Suisse.

Le 3 mars, le peuple grison se prononcera sur  la candidature «Grisons 2022» aux Jeux Olympiques d’hiver. hotelleriesuisse approuve la candidature et accorde toute sa confiance à l’Association «XXIVes Jeux Olympiques d’hiver Grisons 2022». Pour hotelleriesuisse, le succès de la réalisation des Jeux Olympiques d’hiver en Suisse représente une chance unique pour notre pays de se positionner comme destination hivernale.  «L’impact publicitaire pour les marques Suisse, Grisons, St-Moritz et Davos est déjà énorme durant la phase de candidature» souligne Guglielmo L. Brentel, président d’hotelleriesuisse. La réalisation des Jeux aurait des retombées positives inimaginables sur le tourisme, tant au niveau national que régional, et en particulier aussi sur l’économie d’hébergement.

Des jeux durables sont incontournables

«Si les Jeux Olympiques d’hiver ont un sens, c’est bien en Suisse, la destination des sports d’hiver par excellence, où toutes les conditions touristiques sont réunies», relève G. L. Brentel. Le concept de l’association de renoncer au gigantisme et de planifier durablement des investissements dans les infrastructures, est convaincant. «Ainsi il sera possible de renforcer à long terme la compétitivité du tourisme suisse et de l’hôtellerie» se réjouit G. L. Brentel. Il faut saluer aussi en particulier le fait que la Charte sur le développement durable, initiée par l’association, est au cœur de la candidature. «Des Jeux Olympiques en Suisse n’ont de sens que s’ils présentent un intérêt économique et social et que les conséquences environnementales sont réduites à un minimum» souligne G. L. Brentel.

Plus de patriotisme, plus de Swissness

Pour une organisation des Jeux réussie, tous les Suisses doivent tirer à la même corde. «L’avenir appartient à l’entreprise ENSEMBLE NOUS – que ce soit dans le sport ou dans le tourisme, et les Jeux Olympiques en sont un parfait exemple», ajoute G. L. Brentel. Les acteurs, en particulier dans le tourisme, travaillent encore trop peu en réseau. «Le projet rassembleur «Grisons 2022» va stimuler la collaboration». Le tourisme alpin a absolument besoin de nouvelles impulsions et de concepts innovants. Le pays des vacances par excellence qu’est la Suisse doit trouver un nouvel ancrage auprès des Suisses, et la visibilité de la marque Suisse à l’étranger doit être renforcée. «Les Jeux Olympiques permettent d’atteindre les deux objectifs à la fois – plus de patriotisme d’une part et plus de Swissness de l’autre» conclut G. L. Brentel.

Retour à l'aperçu