Ihre Browserversion ist veraltet und wird nicht länger unterstützt.

La COMCO ouvre une enquête contre les plates-formes de réservation en ligne

Berne, 12.12.2012

La COMCO a ouvert aujourd’hui, sur l’initiative d’hotelleriesuisse, une enquête contre les plateformes de réservation d'hôtels en ligne Booking.com, HRS et Expedia. Les garanties du meilleur prix et de la disponibilité, clauses inscrites dans leurs CGV, sont notamment en ligne de mire, car elles réduisent massivement la marge de manœuvre des hôteliers. L’association espère que cette enquête enverra un signal en faveur d'une plus grande liberté en matière de distribution.

Des taux de commission en hausse et des conditions contractuelles défavorables: les hôteliers paient le prix fort pour faire apparaître leurs établissements sur les principales plateformes de réservation telles que Booking.com ou HRS. Une expertise mandatée par hotelleriesuisse a révélé que certaines clauses des CGV de ces entreprises, notamment les garanties du meilleur prix et de la disponibilité, restreignent fortement la liberté de concurrence des hôteliers. Il existe également des indices selon lesquels les exploitants de ces plateformes abuseraient de leur position dominante sur le marché.

Augmenter la pression sur les prestataires

Sur la base de cette expertise, la COMCO a ouvert une enquête contre les plateformes de réservation en ligne actives en Suisse, à savoir Booking.com, HRS et Expedia. L’enquête de la COMCO devrait accroître la pression sur les prestataires. hotelleriesuisse souhaite avant tout que les clauses de parité des prix ainsi que les garanties du meilleur prix et de la disponibilité soient supprimées des CGV. Il convient également, d’une part, d’empêcher les plateformes de réservation de continuer à augmenter leurs taux de commission et, d’autre part, de corriger ces taux excessifs à la baisse.

Par cette enquête, la COMCO suit la tendance mondiale consistant à s’attaquer aux pratiques commerciales des plateformes de réservation. L’Office allemand des cartels a notamment mené une enquête sur la clause du meilleur prix d’HRS.

Retour à l'aperçu