Ihre Browserversion ist veraltet und wird nicht länger unterstützt.

Swiss Hotel Film Award: les meilleurs films récompensés

Berne, 26.08.2011

Les noms des lauréats du Swiss Hotel Film Award 2011 ont été divulgués hier à Zurich. Timo von Gunten remporte la palme avec «Monsieur Du Lit». Stefan Eichenberger obtient le deuxième prix avec «Salty Times» et le troisième prix est décerné à Alfonso Gordillo avec «Home Sweet Hotel».

Près de 500 invités ont répondu à l’invitation d’hotelleriesuisse pour assister à la cérémonie de remise des prix récompensant les lauréats du Swiss Hotel Film Award 2011 à l’Arena Filmcity à Zurich. Fête et glamour étaient au rendez-vous cette année aussi. «Les émotions, comme le monde scintillant de l’hôtellerie sait les procurer, ne sont pas tributaires du cours de change» a souligné le président d’hotelleriesuisse, Guglielmo L. Brentel, dans son allocution. Selon lui, les hôtes cherchent à vivre des expériences uniques et inoubliables et ils sont prêts aussi à payer le prix qu’il faut pour cela, pour autant que le rapport à l’euro redevienne raisonnable. «Les émotions et les histoires qu’elles suscitent sont les principaux protagonistes du Swiss Hotel Film Award», a relevé G. L. Brentel. «Les commentaires positifs reçus après la première édition du concours en 2009 et le couronnement du projet avec l’obtention de  l’Award Corporate Communications nous ont confortés dans notre décision d’écrire la suite du scénario du Swiss Hotel Film Award et d’en diffuser le deuxième épisode cette année.»

Jury et invités de renom

Dix des 20 films nominés ont été projetés lors de la cérémonie, dont les films des lauréats des premier, deuxième et troisième prix ainsi que du prix du public. Le jury, présidé par le journaliste cinématographique Mohan Mani, était représenté par Fulvio Bernasconi (régisseur), Jacques Bettex (Best Western Eurotel Riviera, Montreux), Sabine Boss (régisseuse), Philippe Clivaz (Visions du Réel), Madeleine Hirsiger (journaliste cinématographique) et Philipp Roggensinger (DASBREITEHOTEL). L’acteur Anatole Taubmann, invité vedette de la soirée, a dévoilé au public de captivants moments de sa carrière cinématographique. Le mannequin suisse Xenia Tchoumitcheva, qui a tenu le rôle principal dans le film d’appel à projets, a parlé elle de ses expériences avec les hôtels. La soirée était animée par le présentateur Sven Epiney.

1er prix: «Monsieur Du Lit» de Timo von Gunten (Zurich)

Dans son court métrage «Monsieur Du Lit», Timo von Gunten de Zurich donne vie à un lit d’hôtel qui révèle avec un petit accent français les histoires truculentes de ses hôtes. «Si l’idée originale a convaincu, la réalisation cinématographique est aussi une réussite » a souligné le jury. Le film séduit par sa mise en scène pleine de fraîcheur et de dynamisme, les chutes drôles, son humour noir et un montage parfait. «Monsieur Du Lit est un film délicieux, le casting ayant aussi fortement contribué à la victoire» a estimé le jury. Le court métrage a été tourné à l’Hôtel Schweizerhof à Lucerne et est récompensé par un chèque de 5'000 francs. Le réalisateur a reçu en outre un mandat pour la production d’un film d’une valeur de 5'000 francs dans le cadre du MILESTONE. Prix du tourisme suisse.

2e prix: «Salty Times» de Stefan Eichenberger (Berne)

Il n’y a pas plus classique : dans le film muet noir et blanc «Salty Times» de Stefan Eichenberger de Berne, une chanteuse tente de séduire le seul client de l’hôtel au grand regret du barman, son ex. «Le court métrage convainc sur toute la ligne et rend un hommage magnifique et drôle aux années glorieuses du cinéma et de l’hôtellerie» a noté le jury. «Les réalisateurs connaissent leur métier, ils ont étudié attentivement les films muets et ont réalisé une reconstitution parfaite». L’excellent accompagnement musical au piano soutient et rythme l’action avec brio. «Salty Times» a été tourné au Grandhotel Giessbach à Brienz ainsi qu’à l’Hôtel Boutique Belle Epoque à Berne et reçoit une récompense de 3‘000 francs.

3e prix: «Home Sweet Hotel» d’Alfonso Gordillo (Berne)

Dans le court métrage «Home Sweet Hotel» d’Alfonso Gordillo de Berne, un palace accueille un hôte qui s’incruste et qui pose de plus en plus problème. «Ce sont des moments auxquels tous les hôteliers peuvent s’identifier et un cauchemar qu’ils redoutent» a indiqué le jury. «La situation est poussée jusqu’à l’absurde avec talent, d’autant que le client est roi comme chacun sait et qu’il faut à tout prix garder son calme». Le jury a aimé l’idée selon laquelle certains hôtes pouvaient préférer le confort d’un hôtel à leur propre chez-soi. «Une distribution réussie, beaucoup de plaisir à jouer et un humour qui ne laisse pas le public insensible font de ce court métrage une comédie divertissante de début à la fin». Le Gstaad Palace a servi de décor au tournage de «Home Sweet Hotel». Le film reçoit une récompense de 2'000 francs.

Prix du public: «Stille Post» d‘Alejandro Gasser Daza (Cologne)

Le public a tranché: C’est Alejandro Gasser Daza de Cologne qui a recueilli le plus de suffrages lors du vote en ligne et qui remporte le prix du public tant convoité avec son film «Stille Post». «Est-ce que le prix du public est le film qui a été le plus apprécié, qui est le meilleur, le plus brillant ou celui qui a su le mieux se vendre ? Certainement un peu tout à la fois» a relevé Christoph Juen, CEO d’hotelleriesuisse. A Hollywood aussi, les films à succès sont écrits par ceux qui maîtrisent parfaitement le mix entre qualité et marketing.  «Alejandro Gasser est parvenu à réaliser un film empreint d’une riche atmosphère, qui a su convaincre les votants». Le rôle principal est tenu par une feuille de papier comportant un message dont on ne connaît pas la teneur, qui tombe par terre par inadvertance et qui va bouleverser la vie de quelques-uns des hôtes de l’établissement. Le court métrage a été tourné au Fairmont Le Montreux Palace et est récompensé par un montant de 5‘000 francs.

Retour à l'aperçu