Ihre Browserversion ist veraltet und wird nicht länger unterstützt.

Barbara Schmid-Federer élue meilleur défenseur du tourisme en 2011

Berne, 20.12.2011

hotelleriesuisse accueillait hier soir les Parlementaires à son dîner politique à Berne, qui coïncidait cette année avec le début de la nouvelle législature. Le temps fort de la manifestation a été la nomination du meilleur défenseur du tourisme en la personne de Barbara Schmid-Federer.

Der Feldstecher, ein Geschenk von hotelleriesuisse, soll Barbara Schmid-Federer einen geschärften Weitblick für den Schweizer Tourismus erlauben.

hotelleriesuisse, l’association des entrepreneurs de l’hôtellerie suisse, a organisé hier à l’Hôtel Schweizerhof à Berne son dîner politique annuel. Placée cette année sous le signe du 7e art et intitulée «Action!» pour la prochaine législature», la manifestation a été l’occasion pour hotelleriesuisse de désigner pour la troisième année consécutive le ou la Parlementaire qui a le mieux soutenu le tourisme. La distinction est décernée sur la base d’une analyse des votes lors des sessions au Conseil national qu’hotelleriesuisse établit au cours de l’année. C’est la conseillère nationale PDC Barbara Schmid-Federer qui remporte la palme cette année en ayant suivi sur toute la ligne les recommandations de vote d’hotelleriesuisse sur des sujets importants pour la branche. «En tant qu’association, notre but est d’obtenir des conditions cadres optimales pour nos hôteliers. Nous sommes donc tributaires de l’engagement de chacun des Parlementaires» a souligné  Guglielmo L. Brentel, président d’hotelleriesuisse. La soirée a aussi été l’occasion pour les invités de découvrir le monde scintillant de l’hôtellerie à travers la projection des films primés au Swiss Hotel Film Award. Quant à la mise en scène culinaire, elle était signée Ivo Adam, cuisinier vedette.

Priorités politiques en 2012

L’amélioration des conditions-cadres politico-économiques pour l’hôtellerie suisse reste un objectif central pour hotelleriesuisse durant l’année à venir. Se basant sur l’agenda politique, l’association a dressé une liste des dossiers majeurs pour la branche:

  • Pour lutter contre le franc fort, hotelleriesuisse réclame des mesures à effet immédiat telles que la baisse provisoire de la TVA à un taux zéro pour les prestations d’hébergement. Les solutions devront être regroupées dans un nouveau train de mesures.
     
  • hotelleriesuisse s’oppose à l’initiative sur les vacances. Il importe de ne pas mettre en péril l’aménagement souple des rapports de travail et de le laisser aux soins des partenaires sociaux. 
     
  • hotelleriesuisse plaide en faveur d’un accord de libre-échange agricole avec l’UE, qui se traduira à long terme par une baisse des prix des denrées alimentaires.
     
  • hotelleriesuisse reste entièrement acquise au principe de la libre circulation des personnes. La branche de l’hôtellerie, qui occupe beaucoup de personnel, est en effet tributaire d’une main-d’œuvre étrangère qualifiée. 
     
  • Pour hotelleriesuisse, l’économie doit continuer à dicter la formation professionnelle supérieure, l’association s’oppose donc résolument à ce que l’Etat réglemente la politique en matière de formation continue.
     
  • Pour ce qui est de la TVA, hotelleriesuisse est en principe favorable au taux unique. Toutefois, si ce dernier n’obtenait pas de consensus politique, il faudrait alors introduire un modèle à deux taux. 
     
  • hotelleriesuisse rejette les nouvelles dispositions légales et les restrictions supplémentaires dans la loi sur la prévention ainsi que dans la révision de la loi sur les denrées alimentaires
     
  • hotelleriesuisse est d’avis que les objectifs climatiques allant au-delà de la nouvelle loi sur le CO2 sont irréalistes et l’association s’oppose donc à l’initiative sur le climat.
     
  • hotelleriesuisse rejette catégoriquement l’initiative sur les résidences secondaires et l’initiative pour le paysage. La révision de la loi sur l’aménagement du territoire apporte une réponse satisfaisante à la problématique du mitage du paysage.
     
  • hotelleriesuisse approuve la construction d’un deuxième tunnel routier au Gotthard. Une seconde galerie améliore la sécurité et la fiabilité de cet important axe nord-sud.
Retour à l'aperçu