Ihre Browserversion ist veraltet und wird nicht länger unterstützt.

Risque de paralysie évité pour le tourisme et les régions de montagne

10.02.2019

Le peuple a rejeté aujourd’hui l’initiative contre le mitage prévenant ainsi une paralysie du développement économique. hotelleriesuisse est soulagée par le résultat de la votation et l’éloignement des conséquences négatives pour le tourisme et les régions de montagne.

L'initiative lancée par les Jeunes Verts demandait que les zones à bâtir soient gelées tant qu’elles n’étaient pas compensées par le déclassement d’une surface au moins équivalente. Cette exigence absolue aurait constitué une entrave considérable à une saine croissance de la Suisse. Toutes constructions auraient été interdites dans certaines zones alors qu’elles se seraient multipliées dans d’autres.   
Par sa décision aujourd’hui, le peuple a clairement fait savoir qu’il ne veut ni une intensification du mitage dans des régions périphériques, ni une entrave au développement économique. hotelleriesuisse salue cette décision, car elle empêche la raréfaction des terrains à bâtir et une hausse des prix, mais elle favorise en revanche la poursuite de la réalisation de projets touristiques intéressants. Le tourisme et les régions de montagne pourront ainsi continuer à se développer dans une mesure raisonnable.  
 
Des instruments d’aménagement du territoire efficaces sont déjà mis en œuvre   
Que la Suisse doive faire une utilisation mesurée du sol est incontestable, à plus forte raison dans une perspective touristique. Avec la révision de la loi sur l’aménagement du territoire (LAT), acceptée en votation populaire en 2014, il existe déjà un instrument efficace pour contenir l’extension continue des zones constructibles. Après le vote du souverain aujourd’hui, la voie empruntée peut être poursuivie et il n’est pas besoin de changer à nouveau les règles du jeu. 

Retour à l'aperçu