Ihre Browserversion ist veraltet und wird nicht länger unterstützt.

Rétrospective session d’été 2019 – Les revendications de la branche du tourisme à moitié satisfaites

24.06.2019

Le National ne répond qu'à la moitié des besoins de la branche en ce qui concerne Suisse Tourisme et Innotour dans le cadre du message de la promotion économique 2020-2023.

Le Conseil national a débattu des instruments de promotion touristique Suisse Tourisme et Innotour dans le cadre des délibérations sur le message sur la promotion économique 2020-2023. Les Chambres fédérales doivent fixer d’ici à la fin de l’année le montant de leur enveloppe financière pour les quatre prochaines années. A la satisfaction de toutes les associations touristiques, le Conseil national a ajusté la proposition du Conseil fédéral concernant les fonds alloués à Innotour. Trente millions de francs seront ainsi octroyés durant les quatre prochaines années pour des projets innovants dans la branche. Le Conseil fédéral ne voulait accorder que 22,5 millions de francs – soit près de huit millions de francs de moins que durant les quatre dernières années. Les associations sont convaincues que les investissements en valent la peine. Depuis l’introduction d’Innotour, la Confédération a soutenu 115 projets pour un montant total de 36 millions de francs. Les projets représentent globalement un volume de 119 millions de francs. L’effet multiplicateur pour Innotour est donc considérable et la compétitivité de la branche se renforce.

Le Conseil national s’est par contre opposé à une légère hausse des fonds pour Suisse Tourisme, suivant ainsi le Conseil fédéral. Il voudrait octroyer 55 millions de francs par an à l’organisation de marketing responsable de la promotion de la Suisse. HotellerieSuisse et Parahotellerie Schweiz regrettent cette décision. En considération de l’objectif visant à regagner les hôtes européens, la branche du tourisme demande 60 millions de francs. Pour les régions de montagne en particulier, cela revêt une grande importance. Durant les dix dernières années, ces régions ont perdu 43% d’hôtes européens. Il faut relever également que d’énormes investissements devront être consentis dans le marketing numérique ces prochaines années. Les nouvelles technologies sont en effet déterminantes pour soutenir la Suisse dans la concurrence mondiale autour des hôtes suisses et étrangers. Il est donc impératif de continuer à développer efficacement les canaux de marketing numériques.

Le Conseil des Etats débattra du message sur la promotion économique durant la session d’automne. HotellerieSuisse et Parahotellerie Schweiz appellent le Conseil des Etats à confirmer la décision du Conseil national concernant Innotour ainsi qu’à allouer 240 millions de francs à Suisse Tourisme.
 

Retour à l'aperçu