Ihre Browserversion ist veraltet und wird nicht länger unterstützt.

Situation des réservations encourageante pour l’hiver

04.11.2019

La branche dresse un bilan positif de la saison d’été. Les membres d’HotellerieSuisse s’attendent à une évolution favorable de la saison d’hiver à venir. C’est ce que révèlent les résultats d’une enquête interne.

Comme le montre l’enquête sur la situation de l’hôtellerie, 48% des hôteliers interrogés estiment que la saison d’été, jusqu’au moment de l’enquête, évolue plus favorablement qu’à la même période de l’année précédente. Ce sont 9 points de pourcentage de moins que dans l’enquête de l’année dernière. Cela étant, il convient de noter que la progression des nuitées s’effectue déjà à un haut niveau. Globalement, la bonne marche des affaires est le résultat d’une association de facteurs positifs. Le contexte économique en Suisse et à l’étranger, mais aussi la météo clémente, en particulier dans les régions rurales et alpines, ont influé positivement sur la marche des affaires.

Les participants à l’enquête se disent optimistes quant à la prochaine saison d’hiver 2019/2020. Pour 54% des hôteliers interrogés au total, la situation des réservations est commparable à celle de l’année précédente. Si l’on considère toutes les régions, un cinquième des hôteliers s’attend même à une meilleure saison d’hiver. Dans les régions rurales et alpines, 21% des hôteliers interrogés indiquent une situation des réservations plus favorable que celle enregistrée l’année dernière à la même période. Dans ces régions, la part des hôteliers qui prévoient une moins bonne saison d’hiver a diminué de 4 points de pourcentage par rapport à l’année précédente. Les hôteliers interrogés attirent toutefois l’attention sur le fait qu’il est difficile de faire des prévisions exactes, car les réservations se font toujours plus au dernier moment. Les facteurs déterminants restent la météo et le développement économique en Suisse et à l’étranger.

Les principaux défis pour les hôteliers restent les mêmes que ceux évoqués l’année dernière: la situation monétaire franc-euro, la disponibilité du personnel ainsi que l’îlot de cherté suisse. Ces défis influent énormément sur l’activité opérationnelle, en particulier dans les régions rurales et alpines. Dans les villes, les autres formes d’hébergement et les plateformes de réservation constituent également des défis de taille.

HotellerieSuisse s’emploie activement à réduire les difficultés en mettant en œuvre toute une série de mesures. L’association s’investit par exemple énormément dans

«l’initiative pour des prix équitables

, visant à combattre les suppléments «Suisse» facturés sur les produits importés. L’association a également lancé des projets dans le cadre de la campagne

«Future Hospitality»

pour lutter contre la péniurie de main-d’œuvre qualifiée. Elle se bat aussi pour l’abolition des

«clauses de parité restreintes»

entre les hôtels et les plateformes de réservation en ligne. Conformément au mandat du Parlement, ces clauses doivent être interdites. Le Conseil fédéral est chargé d’élaborer un contre-projet susceptible de réunir une majorité.

HotellerieSuisse interroge régulièrement ses membres pour connaître leur avis sur la situation économique et les défis qui se posent à la branche. Environ 250 membres ont participé à l’enquête.

Retour à l'aperçu