Ihre Browserversion ist veraltet und wird nicht länger unterstützt.

Soulagement après le rejet de l’initiative dommageable sur l’autodétermination

25.11.2018

Le peuple suisse rejette l'initiative dite d’autodétermination lancée par l'UDC et soutient la base légale régissant la surveillance des assurés. hotelleriesuisse se félicite grandement de ces résultats.

Le soulagement suite au rejet de l’initiative préjudiciable sur l'autodétermination est grand dans la branche de l'hébergement. Son acceptation aurait causé une énorme insécurité juridique, compromis de nombreux traités internationaux et porté gravement atteinte à la réputation de la Suisse. L’initiative allait jusqu’à mettre en péril les accords bilatéraux avec l'UE et aurait pesé davantage encore sur les relations Suisse – UE. Du fait de la forte intégration internationale de son économie, la Suisse est tributaire de relations conventionnelles stables. Le refus de l’initiative par le peuple est donc un résultat important à l’avantage du tourisme et de la branche de l'hébergement de notre pays.

De l’avis d'hotelleriesuisse, il faut aussi saluer le verdict des urnes en faveur du recours aux détectives sociaux. L'adoption de la base juridique pour la surveillance des assurés permet de lutter efficacement contre les abus dans les prestations sociales et, partant, de réduire les coûts et les primes et de protéger les assurés honnêtes et les entreprises. La détection ou la prévention des abus bénéficie aussi aux employeurs.

Le Comité exécutif d’hotelleriesuisse s’était prononcé contre l‘initiative sur l’autodétermination et en faveur de la base légale pour la surveillance des assurés.

Retour à l'aperçu