Ihre Browserversion ist veraltet und wird nicht länger unterstützt.

Célébration des 50 ans de l'hôtel-école et des 40 ans de la profession de spécialiste en hôtellerie

24.09.2014

Il y a cinquante ans était inauguré à Davos le premier hôtel-école d'hotelleriesuisse. Depuis, ces écoles professionnelles particulières apportent une véritable contribution au maintien du niveau de qualité élevé de la formation dans l'hôtellerie et la restauration. Le jubilé a été célébré le 19 septembre 2014 à Berne en présence de plus de 130 invités.

En 1964 sur l'initiative d'hotelleriesuisse, il y a donc exactement cinquante ans, les spécialistes en hôtellerie de l'époque étaient pour la première fois formées dans des hôtels-écoles. Dix ans plus tard, la profession était reconnue par la Confédération. Depuis lors, plus de dix mille jeunes gens, femmes et hommes, ont suivi avec succès une formation dans l'un des hôtels-écoles de l'association. C'est là une raison suffisante pour célébrer dignement cette formation centrale de l'hôtellerie suisse. Près de 130 invités ont été reçus le 19 septembre 2014 par l'association à l'Hôtel Schweizerhof à Berne pour fêter cet anniversaire.

Après une brève allocution de bienvenue prononcée par Christoph Juen, CEO d'hotelleriesuisse, Thomas P. Egli, représentant du Comité exécutif, a livré un aperçu de l'évolution des hôtels-écoles lors de son intervention intitulée «Hôtels-écoles – un concept de formation efficace». La table ronde qui a réuni des diplômés de 1964 à nos jours a été un autre moment fort de la manifestation. Les opportunités et les défis pour les hôtels-écoles et les professions de la branche, présentés par Ueli Schneider, responsable de la formation chez hotelleriesuisse, de même qu'un bref exposé de Daniel Thomet, responsable des écoles professionnelles Hôtels-écoles, sur les principes directeurs de ces écoles ont conclu la première partie de la cérémonie. L'apéritif qui a suivi a permis de nouer des contacts, d'échanger et de remonter dans le temps – grâce à la Table des souvenirs.

Retour à l'aperçu