Ihre Browserversion ist veraltet und wird nicht länger unterstützt.

43e volée de diplômés du cycle d’études EPD ES en management hôtelier

25.06.2018

Le 23 juin 2018, les 18 diplômés en management hôtelier ont reçu leur diplôme à l’occasion d’une cérémonie organisée à Berne. Après avoir suivi un an et demi d'études, rédigé un travail de diplôme ainsi qu’un travail de projet et passé avec succès les trois examens de module, ils sont désormais autorisés à porter le titre de «manager hôtelier/hôtelière EPD ES ».

Les diplômés 2018 des études postdiplôme ES en management hôtelier (d.g.à d.): C. Folberth, A. Schulz, Th. Unger, H. Ari, F. Muntwyler, J. Sternke, B. Schär, H. Zimmermann, T. Oehrli, N. Raedersdorf, S. Willi, M. Andenmatten, S. Boller, C. Tichelli, K. Schwarze, M. Schneiter. Absents pour cause d‘empêchement: K. Hempel, R. Treuthardt

Le Ratshaus zum Äusseren Stand à Berne a accueilli samedi dernier la cérémonie de remise des diplômes EPD ES en management hôtelier. Au cours de leur cursus en en quatre parties, qui en est déjà à sa 43e édition, les 18 nouveaux diplômés ont acquis des connaissances étendues en économie d’entreprise et en techniques entrepreneuriales, tout en tissant peu à peu un vaste réseau de contacts. Ils disposent aujourd’hui d’un bagage complet qui leur permet de diriger un établissement avec succès. Claude Meier, directeur d‘hotelleriesuisse a félicité les nouveaux diplômés et souligné dans son allocution que le management hôtelier qu’ils jouaient un rôle-clé dans leur fonction dirigeant dès lors que le mode de management exerce une influence directe sur l'image du secteur de l'hébergement. Dans son discours, Philipp Näpflin, président de Ecole hôtelière de Thoune a expliqué comment son institution de formation se prépare aux défis de l'avenir. Il s’est également attardé sur les mutations dans les modes d’enseignement et d’apprentissage et a exposé les objectifs assignés au projet "Laborhotel". Assisté de Roland Gasche, responsable de cours, Philipp Näpflin a ensuite remis les diplômes aux nouveaux managers hôteliers.

Cette année encore, la Fondation Hans Schellenberg de l’association des anciens diplômes AHD a décerné son prix doté de 2800 francs au meilleur travail de diplôme. Catharina Schwarze, directrice adjointe du Kornhauskeller à Berne, a séduit le jury avec son travail intitulé «Burnout in der Gastronomie – Die Gefahr erkennen – verstehen - vorbeugen» (le burnout dans la restauration – identifier – comprendre – prévenir les risques». Le prix spécial d’HOTELA qui récompense le meilleur diplôme EFD a été décerné à Mario Andenmatten. Avec une moyenne de 5,42 dans les trois examens et son travail de diplôme, il décroche les meilleures notes parmi les 18 diplômés.

Retour à l'aperçu