Nous nous sommes fait vacciner. Faites-le aussi!

Découvrez les raisons qui ont motivé des professionnels de la branche à se faire vacciner. Vous trouverez également des outils de sensibilisation du personnel à la vaccination.

Vaccination et certificat

Exemples de bonnes pratiques

Elisabeth Scholl, étudiante à l’EH de Thoune et responsable de l’équipe Service au Salzhaus Restaurant Bar à Soleure

«En tant que restaurateurs, nous avons été durement touchés par le confinement. Grâce à la vaccination, j’ai pu agir de manière proactive afin que la branche cesse de souffrir. Je comprends que de nombreuses personnes soient relativement inquiètes. J’aimerais contribuer à leur permettre de surmonter ces craintes.»

Margarita Sammer, assistante de direction, Hotel Waldhaus à Sils

«L’année dernière, j’ai appris à mes dépens les dégâts que le coronavirus peut causer, même chez des personnes jeunes et en bonne santé. Je suis tombée malade alors que j’étais enceinte de huit mois et j’ai dû rester une semaine à l’hôpital. Aujourd’hui, c’est-à-dire une année et demie plus tard, je souffre encore de vertiges et d’essoufflement, et j’ai perdu l’odorat. Par chance, mon enfant est en bonne santé. Lorsque le vaccin est enfin arrivé, je me suis fait vacciner sans hésiter.»

Beat Bührer, directeur d’hôtel, Parkhotel à Gunten

«J’ai confiance en la science et je suis convaincu que la vaccination nous permettra de revenir à la normalité. Je pense toujours en termes d’options. Y a-t-il une autre option que la vaccination? Malheureusement, la réponse est non. C’est pourquoi je me suis fait immédiatement vacciner. Cette étape me rassure et je peux envisager l’avenir en étant plus serein. Je suis inquiet pour mes collaboratrices et collaborateurs qui ne se sont pas fait vacciner, mais je suis conscient qu’il s’agit d’une décision personnelle.»

Shaik Naziruddin, Guest Ambassador Wine Library, B2 Boutique Hotel à Zurich

«Pour moi, la vaccination est le seul moyen de lutter contre le virus et d’éviter les formes graves de la maladie. Je suis originaire d’Inde. Là-bas, la situation est tragique. Un ami proche, âgé de 35 ans seulement, est décédé du coronavirus. Nous pouvons nous estimer chanceux, ici en Suisse, d’avoir accès au vaccin. La plupart de mes amis se sont fait vacciner, par exemple dans mon club de cricket.»

A. Hussein, réceptionniste, Hotel Marina Lachen

«Bien que je ne sois pas une personne âgée ni à risque, il était tout de même clair pour moi de me faire vacciner. En tant que réceptionniste, j’ai de nombreux contacts avec la clientèle. Grâce à la vaccination, je peux me protéger et protéger nos hôtes. Dans mon entourage, j’ai été le premier à me faire vacciner. Tout le monde était très sceptique, mais cela m’était complètement égal. Depuis, heureusement, mes collègues se sont aussi fait vacciner.»

Blerim Tafili, chef de service, Parkhotel à Gunten

«Je me suis fait vacciner, car, en tant que collaborateur ayant de nombreux contacts avec la clientèle, je me sens responsable. Le fait que mon beau-frère, qui est chirurgien au Kosovo, m’a recommandé de me faire vacciner m’a également aidé. Je lui fais confiance et ma décision était donc prise. Être vacciné me procure un sentiment de sécurité. Je me sens libre et je n’ai plus peur.»

Cristina Csanalosi Artigas, Guest Ambassdor Assistant Front Office Manager, B2 Boutique Hotel à Zurich

«J’aime voyager, et cela m’avait beaucoup manqué. De plus, ma famille vit en Espagne. Je voulais pouvoir m’y rendre et revenir sans problème. Dans mon pays d’origine, les gens sont généralement favorables à la vaccination. Je fais également confiance aux médecins. Lorsque le vaccin est arrivé sur le marché, j’étais décidée à me faire vacciner. Dans mon entourage, la plupart des personnes le sont. La seule qui s’y est opposée est maintenant atteinte du COVID-19 et alitée depuis quatre semaines.»

Ana de Brito, Housekeeping Attendant, Parkhotel à Gunten

«Grâce à la vaccination, j’ai pu enfin pu rendre visite à ma famille au Portugal après plus d’un an d’attente. Mon père a un système immunitaire affaibli et c’était la seule façon de me sentir à l’aise. Voyager et protéger les autres: voilà pourquoi j’ai décidé de me faire vacciner et je ne le regrette pas une seconde. Ainsi, je contribue à la sortie de la crise.»

Maxime Rod, Directeur, Best Western Premier Hôtel Beaulac, Neuchâtel

«Je me suis fait vacciner pour avoir la possibilité de retrouver une vie normale et plus agréable, pour rencontrer à nouveau des gens et voyager. Il était par ailleurs important pour moi de me sentir plus en sécurité dans le contact avec les clients, dans les interactions sociales, tout en protégeant aussi les personnes qui travaillent avec moi et mes proches. Les bénéfices étaient beaucoup plus importants à mes yeux que les potentiels risques. Le certificat deviendra sans doute la norme dans un futur proche et je suis persuadé que son extension à divers secteurs se fera sans problèmes majeurs.»

Matthias Herschel, chef de cuisine, Hotel Silberhorn à Wengen

«Je me suis fait vacciner tout de suite. Pour moi, c’était une évidence. En tant que chef de cuisine, je me dois de montrer l’exemple. Tous les membres de mon équipe sont désormais vaccinés. Nous avons également une responsabilité vis-à-vis de nos hôtes et des autres collaboratrices et collaborateurs. J’espère de tout cœur que la vaccination nous permettra de sortir bientôt de cette crise.»

Martin Rhomberg , General Manager, Four Seasons Hotel des Bergues, Genève

«Je me fais vacciner parce que je suis convaincu que la seule solution pour en finir avec cette pandémie est le vaccin. Dans les temps actuels, je considère qu’il s’agit d’un acte de civisme. L’objectif est clair: que la vie que nous avons connue avant la pandémie puisse reprendre. Rappelons-nous que notre secteur a été très durement frappé par cette crise sanitaire. C’est pourquoi il est important que nos employés se fassent vacciner, pour eux-mêmes et pour nos clients.»

Adrien Broussoles, Room Service Supervisor, Four Seasons Hotel des Bergues, Genève

«J’ai vécu le décès de ma grand-mère au début de la pandémie et l’accouchement prématuré de ma sœur, dû à un surcroit de son travail d’infirmière. Je pense qu’il est important de se faire vacciner pour protéger nos collègues, nos proches ainsi que nos clients, ce qui pourrait éviter une fermeture exceptionnelle qui pourrait mettre en péril nos emplois.»

​Documents

​Plus d'informations